dimanche, 05 octobre 2014 00:00

Prague : Jour 2

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Jour 2: la vieille ville

C'est parti à l'assault de Staré Mèsto (vieille ville).

 Le programme de la journée est le suivant:

  • La place de la Vieille-Ville
  • L'hôtel de ville et son horloge astrologique
  • L'église Notre-Dame-du-Týn et la cour du Týn
  • La rue piétonne Celetná et la maison à la vierge noire avec son musée cubiste
  • La tour poudrière et la maison municipale
  • Le couvent de Sainte-Agnès-la-Bienheureuse
  • La ville juive : les synagogues, le cimetière juif
  • Balade dans le quartier Art nouveau

Nous descendons du métro à Staromestska et nous longeons une rue perpendiculaire à la Kaprova pour arriver sur la petite place: malé namesti. Cette place abrite le hard rock café et un puit en fer forgé du XVIe. Une facade d'une maison est décorée, c'est là que s'est installé le premier grand magasin de Prague.

Nous continuons pour arriver sur la place de la vielle ville: staromestska namesti. Premier choc: l'ambiance "étudiante" de la veille a laissée place aux appareils photos des touristes. Cette place est grouillante toute la journée. Nous attendons dix heures pour voir l'animation de l'horloge astronomique. 10:02, nous avons eu droit à un spectacle qui, à défaut d'être original, est surement un classique de Prague. Depuis la place, vous avez accès à l'hôtel de ville et à l'église Notre-Dame du Tyn.

Après un premier abordage par un guide français qui propose un tour du quartier, nous déclinons l'offre et partons par les petites rues en direction du sud-est. Nous passons devant un marché au sud de la rue Havelska.

Nous revenons vers la station Mustek pour ensuite revenir sur la place et nous renseigner sur les horaires de visite de l'horloge astronomique. Il y a une visite en français à 12h55. Le prix du billet (320 Kc) comprend la visite guidée de l'hôtel et l'horloge et la visite libre de la tour de l'horloge. L'horaire de la visite permet de voir le système d'animation de l'horloge en action.

 

Nous avons donc vite mangé dans un restaurant sur Na Mustku, qui au passage était une assez grande arnaque en terme de prix, quartier trop touristique je suppose !

Nous avons apprécié la visite de la mairie, bien commentée, ainsi que de pouvoir monter à 70m pour faire de jolies panoramas depuis le centre.

Ensuite, nous avons descendu la rue Celetna qui est piétonne. La maison de la vierge noire se résume à une sculpture d'une vierge, peinte en noir.

Le bout de la rue est ponctué par la tour poudrière, tour carrée imposante qui fait partie des derniers remparts de la vieille ville. Elle tire son nom de sa reconversion en un centre de dépôt de poudre au XVIIIe siècle.

Le second monument qui saute aux yeux est également la maison municipale qui est plus centrée sur la place Republiky. Aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Nous n'avons pas franchi le cap de la visite payante (290 Kc pour 55 Kc de permis photo).

Sur la place il y a un petit marché et de la nourriture à emporter qui nous a en revanche bien tenté. Nous sommes ensuite allé en direction de l'eau en remontant la rue Revolucni. Nous avons suivi les quais jusqu'à arriver au quartier juif: Josefov.

Josefov, une ville dans la ville

Petit retour en arrière: depuis la lecture de mon guide dans l'avion, je m'étais fait une haute opinion de ce quartier, un must-see.

J'ai été déçu et plutôt que de vous livrer ici toutes mes déceptions, je vous ferais la liste de ce que j'ai retenu de positif.

La descente de la rue Parizska, utile parce que le guide nous montrait quoi regarder à quel numéro.

et c'est tout... franchement, pas grand chose à voir. 

 

Lu 466 fois
Florian

Passionné par les voyages, je vous fais découvrir mes destinations et mes itinéraires.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Choix de la Langue