lundi, 13 avril 2015 00:00

Retour sur notre virée à Londres

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Premier constat de notre virée à Londres: c'est bien mais c'est court.

Comme je l'avais indiqué dans un précédent article, les 2 jours entiers sur place ont été bien remplis mais n'ont pas suffi (on pouvait s'y attendre) et laisse un énorme goût de reviens-y.

En attendant les photos que je mettrais dans cet article (ça y est, elles sont là), voici mes premières impressions:

  • impression 1: le programme était bien et réaliste. On a bien bossé finalement puisqu'on a pu tout faire sauf le marché de Camden Town car on a pris beaucoup de temps dans le quartier autour de Brick Lane, à prendre des photos. Un gros point positif pour l'itinéraire qui suit les tags du street art. C'est une façon originale et agréable de visiter ce quartier assez animé.
  • impression 2: les différents quartiers de Londres m'ont renvoyé chacun une ambiance bien différente. J'ai bien aimé passer de l'un à l'autre. Revenir dans un quartier à un autre moment de la journée. Une mention spéciale pour Soho le soir, ambiance de fête garantie.
  • impression 3: sur les 2 restaurants indiens que nous avons faits: un le soir de notre arrivée, sur les conseils de notre logeuse et le second que nous avons réservé depuis la France. Le premier était vraiment au top, avec un excellent rapport qualité-prix. Le second s'est révelé plutôt se rapprocher de l'arnaque.
  • impression 4: la prochaine fois, prévoir le double en temps pour visiter plusieurs marchés !

Le retour -le vrai- sur notre programme

En plus des petites impressions que vous avez lu plus haut, voici un retour plus en détails, avec des images (et des tags):

Notre premier contact a été avec notre logeuse. Une infirmière écossaise très accueillante que nous avions trouvé par Airbnb. Elle nous a indiqué un retaurant pour notre premier soir: le Radha Krishna Bhavan (un retaurant Indien donc) qui faisait de la cuisine du sud sa spécialité. Le cadre était agréable et le serveur nous a bichonné. La nourriture avait une bonne saveur et cerise sur le gâteau : il est bon marché.

Par comparaison, le second restaurant (un indien lui aussi) sur Brick Lane qui s'appelle le Sheba n'était pas du tout à la hauteur de sa réputation. Je pense que les recommandations de ce restaurant ont passé la date de validité ! Serveur peu disponible (nous étions seulement 4 personnes dans le restaurant) et ambiance pas vraiment accueillante. Le point positif c'est qu'il faisait de bons cheese naan, des galettes fourrées au fromage.

Lors de la première journée, nous avons fait le classique mais must see Tower Bridge / Tower of London. Nous sommes restés sur la berge au nord pour revenir par le millénium bridge, afin de nous rendre au Tate Modern, gallerie d'art contemporaine.

Le Tate Modern est donc une gallerie, dont les niveaux 2, 3 et 4 se visitent gratuitement. Je n'ai personnellement pas aimé ce musée, bien que quelques oeuvres m'aient attiré l'oeil. A vous de voir.

Avant midi, nous avons filé sur Brick Lane pour nous rendre au second restaurant Indien. Un petit mot sur Brick Lane: la ruelle tire son nom des bâtiments en briques qui la longeait. Aujourd'hui c'est une rue en sens unique où l'on trouve de nombreux petits commerces tenus pour la plupart par des étrangers. Mais le vrai trésor de Brick Lane, c'est son côté rebelle et artistique: les tags.

Le street art nous a promené dans le quartier pour toute l'après-midi. Je préfère vous laisser quelques images et l'itinéraire:

 

Le soir, j'ai retrouvé mon frère, en stage sur Londres à ce moment, sur Piccadilly Circus (très chouette la nuit d'ailleurs). Nous avons passé une superbe soirée autour d'un burger King (d'autant plus apprécié quand on n'en a pas en France) et d'une bonne bière.

La seconde journée, nous sommes allés faire la seconde partie du grand parcours classique: Westminster et Buckingham palace. Ensuite nous avons longé le long de Knightsbridge puis descendu le rue Brompton pour aller au Natural History Museum. Là, la file d'attente du musée était interminable.

Obligé de se rabattre sur le Victoria & Albert Museum, qui s'est avéré être un bon subsitut.

Ensuite nous sommes retournés à Waterloo Station pour accueillir notre nièce qui elle aussi étudie sur Londres (on allie le tourisme et les retrouvailles ;-). Nous sommes allés déjeuner dans un pub qui acceptait les mineurs: il s'agit de The Old Monk au début de Shutton Ground (il y avait un marché extérieur ce jour là). Gros plus pour ce pub: ambiance bar avec salle en sous-sol, une bonne cuisine sur le pouce (hummm le fish & chips) et une bonne pression locale.

Une fois terminé, nous nous sommes baladés dans Hyde Park pour aller à Serpentine Gallery, une gallerie d'art moderne. On ne savait pas à quoi s'attendre et malgré la pluie du jour, nous avons persévéré. On n'aurait pas du. Déjà malgré la taille du bâtiment, il n'y avait que très peu à voir et surtout, c'était encore plus abstrait que le Tate Modern.

Nous avons descendu l'Exhibition Road pour retenter le Natural History Museum vers 16h. Yes ! quasiment plus de queue. On a pu faire ce musée que j'ai bien aimé. Il est très bien expliqué pour les plus jeunes et il y a beaucoup d'ateliers où l'on peux voir concrètement les choses. Un gros plus pour le simulateur de tremblement de terre.

Pour clôturer cette dernière journée, nous avons pris le chemin de Regent Street, Picadilly Circus, Carnaby Street et Leicester Square pour nous flâner.

Nous avons terminé chez Ottolenghi, un restaurant très branché de Soho. Une superbe soirée.

Goodbye London !

Lu 873 fois
Florian

Passionné par les voyages, je vous fais découvrir mes destinations et mes itinéraires.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Choix de la Langue